Une exlusivité
 

Chaque jour soyez en direct et en exclusivité avec Isabelle Derynck et Aumy Guerra depuis la 47e Coupe du Monde de bowling, Johannseburg Afrique du Sud

Un grand merci à Isabelle Derynck, notre représentante pour accepter de prendre sur son temps pour communiquer ses impressions en exclusivité et au jour le jour à bowling.fr et Bowling News

 

30/11 - 14h12

Un coucou rapide...
On est bien arrivé, le trio est en forme ;) ! Yvan a fait son practice ce matin et il a eu de bonnes sensations et avec l'aide d'Anthony* il a pu tester pas mal de lignes de jeu !! Donc il est content, confiant et motivé !!


Pour ma part j'attaque mon practice dans 30 linutes et j'ai hâte !! C'est toujours un moment particulier qui permet de lever beaucoup de doute et de se régler et conforter les choix de lignes de jeu et de boules... Je pourrai te faire part de mes 1ères impressions après ce practice, on va essayer de récupérer une connexion internet à l'hôtel pour envoyer aussi quelques photos !! A plus tard ;) Isabelle

30/11 - 18h12
On a terminé notre practice officiel... de bonnes impressions en général pour Yvan et moi. Anthony est là et nous coach, on a pu voir beaucoup de choses ensemble et c'est plutôt positif !
Le jeu est relativement facile, c'est très « scorable » mais pour cela ça va demander comme d'habitude de la souplesse dans le jeu et du relâchement. Plusieurs lignes de jeu sont accessibles donc ça ouvre pas mal de possibilités.

La difficulté va être à ne pas s'éparpiller et surtout faire les bons changements au bon moment car se sont des séries de 5 parties donc ça va très vite et il faut être réactifs... mais bon ça c'est pas nouveau donc il n'y a pas de surprise !

 

 
Isabelle Derynck et Yvan Dubois nos représentants
 
Yvan Dubois, Isabelle Derynck et Anthony Fabre
     

J'ai profité du practice pour bien remettre mon jeu en place essentiellement, j'vais avoir besoin de me concentrer sur des détails de mon approche et de mon lancer qui vont faire que je jouerai bien ou non... la clefs est là... j'ai joué plusieurs lignes de jeu, plusieurs combinaisons sont possibles donc j'ai des solutions... ya plus qu'à... mais surtout ya plus qu'à "faire plus" que les autres... et ça c'est je pense le plus compliqué à faire (hihi !) mais je me fixe un premier objectif de me mettre dans les 24 pour accéder à la finale... après ça ne sera que du bonus !!
Johannesburg: pas très beau et dangereux... le bowling est moyen et il n'y a rien autour (- de dépense certes). L'hôtel est vraiment bien et il y a une galerie style Las Vegas avec Casino et restaurants !

Tout commence demain, on a hâte !! J'attaque à 8h du matin et Yvan jouera à 19h45... il y a 3/4h de bus pour aller au bowling et seulement 4 navettes par jour... mais les horaires de squad tournent pour chaque joueurs chaque jour donc je ne suis pas punie à jouer tous les jours à 8h ;) ... Pour ma part je suis contente de jouer à la fraîche demain car ça restera tout frais sur mes sensations d'aujourd'hui et sur la fin du practice j'ai bien réussi à mettre en place ce que je voulais... le tout ça va être de pouvoir atteindre cela d'entrée de jeu et de ne pas "perdre de frames" avant d'être "en place"... En route pour de nouvelles aventures... A demain ! Isabelle

Jeudi 1er Décembre 2011 - 14h45 - Classement provisoire : 15ème (1042 quilles)
ndr : sur 69 joueuses à l'issue de la première des 4 séries de 5 lignes.

J’ai terminé ma 1ère série de 5 parties. Une bonne entrée dans la compétition avec de bonnes sensations.

Le but premier pour aujourd’hui était de mettre en place le jeu et de conforter les choix fait au practice la veille. J’étais sereine et je retrouvais mes appréhensions et mon stress habituel lors de ce type de compétition.

Le fond de jeu était vraiment bon. J’ai pu obtenir de bonnes entrées de 1ères boules qui me facilitaient la tâche pour les spares malgré 3 grosses erreurs de spare (Quille 10)… la boule de spare se met un peu en roule, à moi de faire les bons décalages et de retrouver mon aisance sur mes spares. Un bon pourcentage de strike (50%) mais il me manque des séries de strike qui font la différence…

Le choix des lignes de jeu et des boules était logique et judicieux. J’ai eu parfois du mal à trouver de la régularité d’une boule à l’autre, certaines étaient vraiment très bien jouées et d’autres pas assez relâchées ce qui peut expliquer ce manque de strike à la suite pour faire de grosses lignes.

Les conditions de jeu sont scorables, il est facile de trouver du 9 et la régularité et le relâchement amèneront au strike. Il y a 2 parties de pistes dans le bowling. Les pistes sont neuves et on retrouve des conditions similaires entre ces 2 parties et également entre les paires de pistes donc c’est déjà un point positif pour la gestion des lignes de jeu lors des changements de piste.

Il reste 3 tours de 5 parties, il va falloir maintenir ces petits points positifs pour tout du moins se maintenir et grappiller des places. Mon objectif minimum est de se placer dans les 24. Un classement dans les 15 premières serait vraiment satisfaisant… Après c’est du bonus mais il y a vraiment de quoi faire plus de score. Je ne suis pas dans le flou comme l’on peut se retrouver parfois, je sais ce qu’il faut faire après il faut y arriver et surtout privilégier fluidité et régularité dans le lâcher. Ces éléments sont visibles aussi sur les autres joueuses.

Ce soir c’est au tour d’Yvan de rentrer dans la compétition ! Isabelle


Un grand merci à Aumi Guerra, tenante du titre Dames l'année dernière à Toulon pour accepter de prendre sur son temps pour communiquer ses impressions en exclusivité et au jour le jour à bowling.fr et Bowling News

30/11 - 21h28 - les impressions d'Aumi Guerra, tenante du titre féminin

Tout va bien à Johannesburg et tout est prêt pour le début de cette Coupe du Monde Qubica AMF. Après une superbe cérémonie d'ouverture au "World of Beer" de JoBurg et la séance d'entrainement officiel, les 5 premières lignes qualificatives démarre jeudi 1er décembre. En regardant autour de moi pendant cette séance on ne peut que ressentir que les scores vont être élevés pour être dans les cut des 8 premiers car les conditions sont excellentes

Une affiche Messieurs de haut niveau stars avec les stars de la PBA Jason Belmonte (Australie) et Tommy Jones (USA), ainsi que le double champion Michael Schmidt (Canada) parmi tant d'autres; des qualifications qui offriront surement cette année des scores importants.

Du coté des Dames, tout à l'air de bien se passer et les conditions de pistes durant la séance d'entrainement si elles sont maintenues prouverons que les femmes aussi savent "striker" ! En ce qui me concerne, tout ce que je souhaite pour demain c'est continuer de produire une bonne exécution de mon geste qui gardera ma boule en jeu et qui je l'espère permettra à mes scores de me maintenir autour du Top 8.

Meilleures salutations d'Afrique du sud ! Aumi

A noter : en 47 ans d'exitence c'est seulement la seconde fois que tenante et tenant du titre (Aumy Guerra & Michael Schmidt) sont tous deux de retour en Coupe du Monde et peuvent ainsi y défendre leurs titres !

 

1er décembre : communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

Démarrage sur les chapeaux de roues pour la Championne Dominicaine Aumi Guerra dont l'intention est de remporter une seconde fois la Coupe Du Monde car après 5 lignes elle se classe déjà 2e derrière Mercedes Perez de la Losa (Argentine).

Mercedes aligne 1157 quilles et un moyenne de 231. Aumi Guerra 1145. Liza Clutario des Philippines est 3e avec 1124, et Luz Adriana de Catalogne à 13 quilles seulement derrière.

20 Dames au cours de ce premier squad de 5 lignes ont une moyenne supérieure à 200. Le "cut" pour le Top 24 est pour le moment de 991 et c'est Jennifer Park (Canada) squi s'y trouve mais les Dames ont encore 15 lignes à effectuer.

Aumi et Mercedes qui sont amies partagent la même chambre d'hôtel. Aumi est la championne en titre et Mercedes a le bowling dans le sang : mère était une très bonne joueuse durant les années 70, 80 et remporta de nombreux tournois. Elle joua mêm les Championnats du Monde à Milwaukee, USA en 1979 et Reno, USA en 1991.

La meilleure ligne (288), n'est pas détenue par une des membres du Top 24 mais par Samy-Anna Saba, Nouvelle Calédonie. Ce qui constitue d'ailleurs la meilleure ligne de sa carrière. Samy-Anna representait l'Egypte en 2002 lorsqu'elle rencontra Marin Tranier, Nouvelle Calédonie durant la Coupe duMonde 2002 QubicaAMF à Riga, Estonie. Ils devienrent plus que des amis et se marièrent en 2009 raison pour laquelle Samy-Anna représente maintenant son pays d'adoption.

A noter : un premier 300 pour... Jason Belmonte, Autralie à l'issu de sa première série de 5 lignes !

02/12 - 10h43 - Les impressions d'Aumy Guerra, tenante du titre féminin de la Coupe du Monde QubicaAMF

Une journée de qualification derrière nous et comme attendu des scores élevés coté Dames et Hommes. Je me sens plutôt bien et j'apprécie d'être sur les pistes d'Afrique du Sud. Les conditions me conviennent et temps que je garde ma concentration j'ai de super lancers en poche. Mener dans un "squad" composé de championnes telles que Diandra Asbaty (USA), Lisa John (Anleterre), Cherie Tan (Singapour) est vraiment quelques chose de particulier pour moi. Mon but depuis le début est de tenter ma chance dans cette épreuve et je pense que je fais un bon départ pour atteindre mon but. Je suis heureuse de constater que Mercedes Perez de la Losa, qui partage ma chambre est elle aussi au sommet, me devançant de seulement 12 quilles et les reste des participantes n'est pas loin derrière. Il est encore un peu tôt pour le dire mais ce bon démarrage nous aidera toutes deux dans nos efforts pour figurer dans le Top 8. Du coté des Hommes j'ai regardé jouer Manino Fernandez, qui représente mon pays et j'ai pu apprécier le jeu de grands compétiteurs tels que Kimmo Lehtonen (Finlande) qui a réalisé de super lancés dans ce squad. Aussi incroyable que soit son jeu il est pourtant en retard de 69 quilles sur Jason Belmonte (Australie) qui est un vrai plaisir à regarder. Le joueur à deux mains a fait une série de 1278 en réalisant un 300 et je peux vous dire que le regarder joeur est réellement une expérience ! Il réalise des lancés incroyables. Manino est 15e à 1109 et j'espère que lorsqu'il se sera réglé il pourra produire de gros scores. Dans cette partie du tableau, il en aura besoin ! Je me prépare pour le second tour de qualification qui aura lieu aujourd'hui et je suis très excitée d'y être déjà. J'espère pouvoir conserver un niveau de performance vraiment haut et ce serait un vrai rêve que de participer à la finale une seconde fois d'affilée. Mais avant tout, il faut déjà se retrouver dans le Top 24 ! Le bonjour de JoBurg!!!

1er décembre : communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

Jason Belmonte (Australie) est en tête de cette 47e Coupe du Monde avec 1278 quilles en 5 lignes et une moyenne de 255. Ce score comprend un premier 300. Daichi Teshima, Japan en est passé tout près avec une quille 10 qui a refuser de tomber sur son dernier lancé le laissant à 299.

Kimmo Lehtonen (Finlande) est deuxième avec 1209 suivit de Ben Fischler, Israël (1184) qui devance Tommy Jones, USA (1182) de deux quilles seulement..

47 Hommes ont une moyenne supérieure à 200, et le cut du Top 24 est actuellement réglé sur 216,6 et occupé par Alexandr Panchenko, Kazakhstan (qui n'a que 15 ans !).

Le tenant du titre, Michael Schmidt, Canada, est actuellement 19e à 1097 après 5 lignes seulement, 15 restants encore à jouer ces prochains jours.

2 décembre 17h44 : communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

Tommy Jones, réalise le second 300 ce matin sur les pistes du at the Let’s Go Bowling de Johannesburg.

Ce 300 permet à Tommy le plus haut score sur 5 lignes 1273 (ndt : pour le moment !) et lui procure un total de 2455 quilles mais cela ne lui suffit pas à prendre la tête toujours occupée par Jason Belmonte qui lui enregistre 2535.

Kimmo Lehtonen est 3e avec 2395 quilles et Francois Louw (Afrique du Sud) est 4e avec 2370. Francois qui avait manqué de peu le Top 8 l'année dernière à Toulon et semble se rattraper cette année.

Les Hommes en sont maintenant à mi-parcours des éliminatoires et le cut du Top 24 est monté à 214 de moyenne. C'est Mansour Al-Hajri (Quatar) qui occupe actuellement cette position suivi de Michael Schmidt le tenant du titre (ndt : qui cette année semble pour le moment à la peine).

Michael à déclaré après ses 10 premières lignes : “Je n'ai que moi à blamer pour mon pauvre bowling de ce jour, je suis embarassé par la façon avec laquelle je joue, je joue pourtant bien certaine ligne comme le prouve mon 269 mais nous n'en sommes qu'à mi-parcours et il me reste encore beaucoup d'opportunités de rester qualifié. L'année dernière j'étais 7e des qualifs et j'ai gagné..."

 

2 décembre 22h25 - Les impressions d'Aumi Guerra, tenante du titre féminin

Une vraiment très bonne journée pour moi !

Après m'être bien reposée à l'hôtel, me contentant de regarder le bowling sur Internet, mon second tour, dernier de la journée fini par arriver. Je devais y produire un jeu qui me permettrait de me maintenir dans le top. Dans le Squad B la compétition avait du être acharné car les scores s'étaient envolé. J'abordai cette partie avec un esprit ouvert, me préparant à rencontrer des difficultés. Mon plan étant d'essayer de ne pas entrer dans les problèmes. Et c'est ce qui est arrivé.

Je démarrai par 244, 280, 279 avant que dans les problèmes n'arrivent dans la 4e ligne. Un coup d'adrénaline, et je me retrouvai après avoir manqué deux fois la quille 10 avec un 190. Ce fut heureusement la seule fois de ce tour que je ne trouvais pas de solution et revint fort dans la 5e manche avec un nouveau 279. Un retournement de situation qui représente déjà un des meilleurs moments de ma carrière de joueuses de bowling. Le faire ici, durant ce tournoi au milieu de tant de joueuses de talent et d'avoir mon nom et celui de mon pays dans le livre des records est dans aucun doute ma plus grande satisfaction.

Je suis impatiente d'être dans le prochain tour de demain où je reprendrai mes marques habituelles : concentration, retour aux bases et prendre les choses lancé par lancé, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. Ce soir relaxation au programme et profiter de ce sentiment d'avoir si bien joué durant cette journée.Une vraiment très bonne journée pour moi !

 

3 décembre 16h02 : communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

Aumi Guerra bat le record de score en 5 lignes ainsi que son propre reocrd cette après midi avec 1304 quilles et 5 manches à 278, 234, 267, 246, 279.

Et ce 1304 n'est qu'à 3 quilles seumlement du record Messieurs 1307 détenu par Ahmed Shaheen du Quatar.

Aumi a un score de 3721 quille, une moyenne de 248 et 299 quilles d'avance sur Diandra Asbaty qui quant à elle réalise 1166 aujourd'hui. Cherie Shi Hua Tan (Singapore) est 3e avec 3417 (1127 aujourd'hui) et Liza Clutario (Philippines) 4e avec 3324.

Les autres score supérieurs à 1100 viennent de Sandra Andersson (Suède) : 1168 et d'Evgeniya Zelenkova (Russie) : 1140, score qui fait entrer dans le Top 8.

Aumi à déclaré : “Je n'arrive pas à y croire ! Je joue encore mieu que l'année dernière alors que je suis simplement heureuse d'être là". Même son coach, Craig Woodhouse est à cours de mots et ce contente de répéter “Incroyable! Incroyable!”

Les Dames n'ont plus que 5 lignes à effectuer avant la sélection du Top 24. Le cut" est à 199,8 de moyenne et c'est Rie Totsuka (Japon) qui tient cette palce mais Luz Adriana de Catalogne n'est que 13 quilles derrière elle.

23 Dames ont une moyenne supérieures à 200 et la moyenne totale des 70 participantes est de 189. Et malgré ces moyennes c'est toujours Samy-Anna Saba qui a effectuée la meilleure ligne (288).

3 décembre 20h40 - Les impressions d'Aumi Guerra, tenante du titre féminin

Partager mes impressions sur ces performances devient plus difficile au fur et à mesure que les jours passent.

Après une grande journée hier, mon plan de jeu restait le même essayer de continuer de produire de bons lancés et prendre avantage des excellentes réactions de ma boule. J'ai joué avec une concentration intense et j'ai produit une belle partie. Mais je dois admettre que je n'ai jamais aussi bien joué au bowling de toute ma carrière et j'espère que je vais continuer de réaliser des scores qui me permettront de rester au top. Je pense que mon secret et de me concentrer uniquement sur mon prochain lancer et d'essayer de faire du mieux que je peux, ne pas attacher d'importance aux mauvaises boules (heureusement rares) et essayer de garder mes pensées du "bon coté de la piste". Cette compétition est un marathon et le vainqueur sera parmi les 3 finalistes. Je reconnais que je commence à m'y voir. Qu'arrivera-t-il ? L'avenir le dira !

 

Assise dans ma chambre je profite d'un excellent diner servi par le room service et je réalise que je suis épuisée et que j'ai eu du mal à rester réveillée pour assister à la partie de Manino Fernandez qui jouait après mon squad. Tout cela est très intense et produire de tels scores vous prend beaucoup d'énergie. J'espère pouvoir recharger mes batteries après une bonne nuit de sommeil et jouer demain le mieux possible et profiter des encouragements des fans locaux, de mes amis rester au pays et même de certains de mes concurrents qui, à ce point de la compétition, "roulent" pour moi. Etre dans le livre des records est formidable et c'est ce que je garderai quoi qu'il arrive.

3 décembre 22h11 - Les impressions d'Isabelle Derynck, notre représentante

2 squad de plus sont passés... les complications sont arrivées aussi :(
Dans l'ensemble le fond de jeu et la logique restaient les même... quelques differences sur la réaction des boules d'un jour à l'autre qui necessitait de changer de boule dès le début du squad.

Par rapport à ma 1ère analyse, les impressions restent à peu près les même... le gros constat sera basé sur la régularité au lâcher d'une boule à l'autre... la difficulté d'enchâiner les strike (46% de strike sur les 15 parties ce qui reste correct). Il y a beaucoup de "gachi" sur certaines boules qui auraient vraiment dû être mieux joué. A cela rajouter quelques boules "qui ne paient pas" et surtout beaucoup trop de spare manqué notamment 6 quilles seules sur les 15 lignes donc les 50 quilles qui me manque à ce jour pour atteindre le cut se retrouvent... Les split ont aussi fait leur apparition donc des lignes qui sont parfois difficile à gérer "mentalement"... La sensation de bien jouer et d'un coup lancer une boule qui fait tout basculer... Malgrè cela il faut se remettre en question sur chaque boule, la grosse ligne peu vite arriver... Plus facile à dire qu'à faire.

 

Demain c'est la dernière série de 5 lignes. Je suis à -51 du cut des 24... c'est pas impossible, ça va être difficile mais une concentration maximale sur chaque boule et une petite aide sur une grosse ligne pourrait m'approcher du cut voir l'intégrer... Demain l'objectif 1er est le score, tout en mettant en place tout ce qui a été vu durant ces quelques jours et tenter le tout pour le tout en profitant aussi de cet éventuel dernier instant sur les pistes ;)
J'm'accroche...

Pour Yvan des petites choses se mettent en place au fur et à mesure. On retrouve les même impressions portées sur la régularité et sur la capacité à sortir la boule et ne pas hésiter à aller chercher des break qu'il n'a pas l'habitude de jouer (Break à 8).
     

4 décembre 09h50 : communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

Lucas Legnani (Argentine) devient le 3e joueur à réalisé un 300. Ce score lui permet d'atteindre la 10e place ce qui lui assure une place dan sle Top 24 et rend possible une dans le Top 8.

Jason Belmonte reste au sommet (ndt : depuis lme début de la compétition) avec 3755 et une moyene de... 250 ! Mais avec seulement 54 quilles d'avance sur Tommy Jones. Kimmo Lehtonen reste 3e avec 3567 et Francois Louw 4e avec 3544. Francois à mis la foule de spectateurs à ses genoux en réalisant 10 strikes d'affilé mais n'a pas conclu et reste à 288.

45 Hommes dépassent la moyenne de 200. Le Cut du Top 24 est maintenant de 215.8 de moyenne c'est Surasak Manuwong (Thailande) qui l'occupe et Arni Geir Omarsson (Islande) espère y entrer lui qui n'en ai qu'à 10 quilles.

Le dernier squad de 5 lignes se joue dimanche 4 décembre.

16h23 :

Tommy Jones prend la tête des qualifiés après 20 parties il totalise 4903 quilles et 245 de moyenne.

Il a fini par rattraper Jason Belmonte qui menait depuis le début du tournoi. Jason a déclaré : ”Je n'ai pas eu une bonne journée aujorud'hui mais cela ne fait que me motiver un peu plus de m'en sortir et jouer mieux demain". Jason compte 4832 quilles et 241 de moyenne (ndt : soit seulement 71 quilles de retard ;-).

Le Top 24 est constitué ne reste plus que 8 partie pour se retrouver dans le Top 8

C'est Thomas Gross (Austriche) qui occupe cette place lui qui termina 8e à St Petersburg in 2007. Thomas n'avait que 4 quilles d'vance sur Tomas Cibinskas (Lithuanie), joueur sans doute à la plus mauvaise place du classement puisqu'il est à la porte tu Top 24. Thomas a déclaré : “Je suis vraiment libéré de me retriuver dans cette nouvelle étape du tournoi, un long chemin me sépare de cette 8e place du classment mais on ne sait jamais je vais faire tout mon possible demain.

45 hommes ont une moyenne suprérieures à 200 et la moyenne générale Hommes est de 203.

4 décembre 22h27 - Les impressions d'Aumi Guerra, tenante du titre féminin

Les qualifications sont maintenant terminées et après 4 jours d'un bowling de haut niveau sur les pistes les joueurs en tête commencent à prendre forme. Une nouvelle bonne journée et contente de dire que je suis toujours en tête des Dames. Encore une journée plutôt intense surtout après avoir constaté des changements de conditions de pistes encore jamais vu. Après un bon départ 248, 279, 246 puis des problèmes dans la 4e partie. Je jouais comme à l'habitude quand j'ai senti que que mes lancés changeaient de façon suspect sur cette paire de pistes. Sur la 7e frame je laissai un beau split 7-10 alors que le lancé était bon !?! Mon coach Craigh Woodhouse et moi décidâmes alors d'essayer un changement de boule (quelque chose que je n'avais pas encore fait une fois depuis le début de la compétition). Nouvelle belle boule et nouveau split 7-10 ! Aussi secoué de voir que mes chances de conserver mon score en prenait un coup nous décidâmes de revenir sur ma boule habituelle, me déplacer légèrement sur la droite et de lancer franchement. Gros choc : après un beau lancé sur cette 9e frame un 3e split 7-10 d'affilé !!! Je terminai la partie avec un petit 158. Je me secouai et terminai la journée avec une dernière partie à 211 qui me donna au total une série à 1142. Je restais en tête d'une quille dans ma poule (squad) mais regrettai toutes ces quilles ratées que j'aurai pu avoir. Tout ce que j'espère c'est continuer de produire de bons lancés car les journées vont être plus longues et le niveau de jeu va continuer de s'élever.

5 décembre 11h21 : communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

C'est Katrien Goossens (Belgique) qui se retrouve 24e avec 3976 quilles au compteur et ce fut une belle bagarre pour cette place car Luz Adriana Leal et Daria Pajak (Pologne) ne furent que deux quilles derrière elle et faillirent lui briser son rêve d'un 3e classement dans le Top 24 en 3 participations.

Son coach, Herman Pellegrons, a déclaré : “Katrien à joué dans la première poule alors elle a due attendre longtemps et se ronger les ongles avant de connaitre son classment final . Je suis désolé pour Luz Adriana et Daria mais bien sur très content que nous y soyons à nouveau arrivés !”

Milki Ng (Hong Kong) est juste devant à à... quilles 3977.

Au sommet comme attendu Aumi Guerra a encore réalisé le plus beau score avec 1142 (et en plus avec une partie à 158 !) son total est de 4863.

En deuxième position avec 4528 Diandra Asbaty (USA), qui remporta le titre en 2006 à Caracas, Venezuela. En 3e nous trouvons Sherie Shi Hua Tan (Singapour) avec 4455 et en 4e Krista Pollanen (Finlande) avec 4408.

Ce top 24 va jouer 8 parties suplémentaires pour la qualification dans le Top 8 qui se jouera demain en mode Round Robin (chaque joueuse rencontrant les 7 autres). Le "cut" est actuellement de 212,05 de moyenne et c'est Wendy Kok (Hollande) qui s'y trouve.

15h30

Lisa John (Angleterre) avait démarré sa journée avec 158 quilles de retard sur la 8e place mais un superbe 1901 sur 8 lignes l'a fait entrer dans le Top 8

Un classement très serrée avec Evgeniya Zelenkova (Russie) qui n'avait que 37 quilles de retard sur elle et encore une dernière partie à jouer toute les deux. Malgré une très belle partie 248 (le suspens resta entier jusqu'à la dernière frame !), ce ne fut pas suffisant pour battre Lisa qui elle fit pour finir 215.

Evgeniya rate sa qualification dans le Top 8 de seulement 4 quilles et (pire encore) c'est la seconde fois qu'elle se retourve à cette peu enviable 9e place du classement puisqu'elle l'avait déjà fait à Melaka, en Malaisie il y a deux ans.

Aumi Guerra continue son incroyable parcours en réaisant 1885 et continue de caracoler en tête du classment.

The women seront de retour au Northcliff Bowling Centre deain matin pour les 8 parties en round robin (les quilles des qualifications étant conservées) qui déterminera les 3 finalistes.

The Top 8 Dames : 1. Aumi Guerra, République Dominicaine (6748 quilles/241 de moyenne); 2. Diandra Asbaty, USA (6408/228.86); 3. Cherie Shi Hua Tan, Singapour (6242 222.93); 4. Sandra Andersson, Suède 6199/219.93); 5. Krista Pollanen, Finlande (6158/219.93); 6. Liza Clutario, Philippines (6094/217.64); 7. Wendy Kok Netherlands (6072/216.86); 8. Lisa John England (5984/213.71)

5 décembre 19h47 - Les impressions d'Aumi Guerra, tenante du titre féminin

Tout est prêt pour que le Top 8 se rencontre demain. Une journée assez dramatique puisque 16 Dames et 16 Hommes sont éliminés suite aux lignes du Top 24. Du coté des Dames la bagarre pour le Top 8 se joua entre Lisa John (Angleterre) après un score incroyable de 1901 et un combat avec Evgeniya Zelenkova (Russie). Je me senti heureuse pour Lisa avec qui mon chemin s'était croisé plusieurs fois durant ce tournoi et j'avais vu à quel point elle s'était battue pour atteindre ce Top 8. En ce qui me concerne, je continuais de me battre pour maintenir mon leadership du Top 8. Mon but demain est de conserver mon niveau de jeu et rester concentrée autant que je peux. Je me sens assez fatiguée car ces deux derniers jours ont été très intense pour moi. J'ai l'impression que je ne fais que manger, dormir et jouer au bowling. Je vais prendre une bonne nuit de sommeil et j'aurais besoin demain de toutes mes capacités pour être prête dans ces 8 dernières parties avant la finale télévisée.

6 décembre 04h56 (!!!) - Communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

Les spectateurs du Let’s Go Bowling de Northcliff sont devenus dingues quand Francois Louw, le jouerr Sudafricain s'est qualifié dans le Top 8.

Et de quelle façon ! Plus qu'une ligne à jouer Steve Thornton (Angleterre) est 53 quilles derrière lui. Mais Steve aligne 8 stikes d'affilé et Francois reste concentré et termine sa partie sur un 246. Stve doit impérativement striker" mais laisse une quille debout sur la 9e frame et termine à 269. Francois a encore 29 quilles d'avance sur lui. Il déclare après coup : "Whoa, j'ai réussi, je savais que je devais faire un bon score mais j'ai eu de la chance avec 2 strike plutôt hasardeux! 29 quilles d'avance cela semble beaucoup mais on ne le ressent pas comme çà quand on est sur les pistes;"

Durant cette qualificatif pour le Top 8 deux nouveaux 300 ont étré réalisés dont un second pour Jason Belmonte (a ajouter à celuiu qu'il réalisa durant la Coupe du Monde à Saint Petersburg en 2007). Biboy Rivera (Philippines) qui termina 3e l'année d'rnière est lauteur du second 300 de la journée.

The Top 8 Messieurs : 1. Tommy Jones, USA (6739/240.68); 2. Jason Belmont, Australie (6702/239.36); 3. Mykhaylo Kalika, Ukraine (6681/238.61); 4. Kimmo Lehtonen, Finlande (6534/233.36); 5. Lucas Legnani, Argentine (6534/233.36); 6. Mats Maggi, Belgique (6520/232.86); 7. Biboy Rivera, Philippines (6500/232.14); 8. Francois Louw, Afrique du Sud (6470/231.07).

6 décembre 17h01 - Communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

Avec seulement un classement en jeu durant ce round robin, les deux joueurs qui ont menés la compétition toute la semaine Tommy Jones (USA) et Jason Belmonte (Australie) jouèrent l'un contre l'autre tout en étant déjà certains d'être en finale.

Lucas Legnani (Argentine) avait 93 quilles de retard sur Mykhaylo Kalika (Ukraine) alors prendre 30 quilles de bonus en le battant ne semblait pas possible pourtant il sembla un moment qu'il pouvait y arriver. Mykhaylo ne jouait pas bien et n'avait besoin que d'un double dans la 10e frame, il l'obtint prenant la 3e place avec seulement 8 quilles d'avance sur Lucas...

Chez les Dames le cas était similaire Aumi Guerra et Diandra Asbaty et jouèrent l'une contre l'autre sans risque d'être rattrapée. Sandra Andersson (Suède) avait 108 quilles d'avance sur Cherie Shi Hua Tan (Singapour). Un 259 de Cherie ne fut pas suffisant pour rattraper Sandra qui réalisé 246.

Le niveau de bowling cette année sur cette dernière épreuve est incroyable la moyenne de l'ensemble des 8 Hommes est de 235. Du coté des dames avec seulement 8 parties en dessous de 200 leurs moyenne est de 222.

Tommy à battu le record sur 8 lignes avec 2088, dépassant le record précédent de 2057 détenu par Osku Palermaa (Finlande) en 2006 à Caracas.

Les 3 finalistes Messieurs sont donc Tommy Jones, Jason Belmonte (déjà présent à ce stade de la compétition en 2007, et Mykhaylo Kalika Premier joueur des pays de l'Est a atteindre ce niveau de la compétition.

Chez les Dames Aumi Guerra la tenante du titre précède Diandra Asbaty (vainqueur en 2006) et Sandra Andersson. Malgré le niveau des joueurs de bowling suédois, Sandra est la première suédoise à atteindre ce classement depuis 1995 (Susanne Olsson).

Les finales seront télévisées à partir de demain 10 heures avec en première partie la finale Dames.

6 décembre 15h17 - Les impressions d'Aumi Guerra, tenante du titre féminin

Encore une longue journée aujourd'hui a essayer de sécuriser mon classment en finale après un départ vraiment lent et des réactions de ma voule que je n'attendais pas. J'ai du tourner autour de mon placement habituel plus que durant toutes les qualifications. Heurseusement avec l'avance que j'avais ammassée durant la semaine et un changement de boule je fini par produire de meilleurs scores. Je suis contente de dire que je me sens déjà dans la peau de la gagnante. Tout ce que vous pouvez faire dans ce type d'événement et lorsque la finale s'effectue avec les 2 ou 3 meilleures joueuses du moment c'est d'essayer de vous positionner dans un état d'esprit qui vous donne le plus de chance de gagner. J'aurai fait du mieux que je peux chaque jour sur chacun de mes lancés. Quoi qu'il puisse arriver demain, je repartirai de ce tournoi en me sentant gagnante.

8 décembre 01h10 (!!!)

C'était plutôt intense, je vous promet un dernier courrier mais pour le moment c'est bagages et voyage au programme. Merci pour votre soutien durant toute cette semaine, j'avais besoin de tout l'aide que je pouvais avoir ! hahahahh

7 décembre 16h54 - Communiqué de presse par Anne-Marie Board, Directrice Coupe du Monde Quicaamf

Que ce soit chez les Dames ou chez les Messieurs les finales de cette 47e Coupe du Monde QubicaAMF Bowling à Johannesburg ont produit le plus beau bowling jamais vu sur ce tournoi.

Les Dames ouvrirent le bal avec Sandra Andersson, Suède (ndt : 3e au classment) qui dans la première manche réalisa 267 contre Diandra Asbaty (USA) 217. Diandra revint dans la seconde manche 247 à 219. Dans la manche décisive, Diandra réalisa strike sur strike alors que Sandra laissa un split en 7e frame. Malgré tout elle termina avec 243 quilles au tableau de chasse, mais score insuffisant pour batte le superbe 279 de Diandra.

Diandra rencontrant donc, Aumi Guerra, Républiwue Dominicaine, nous étions certains d'avoir une double championne à l'issu de la finale. Aumi réalisa 266 dans la première manche malgré un split tandis que Diandra ne réussissait pas à entrer dans la partie avec seulement 201. La seconde manche fut remporté 247 à 214 par Diandra qui mena tout du long. La manche décisive fut en dent de scie, chacune prenant à tour de rôle une courte avance sur l'autre. Dans la 10e frame, Diandra devait effectuer un strike sur sa première boule pour remporter le titre mais elle laissa la quille 10, terminant à 199 contre 202 pour Aumi. Aumi Guerra devient la seconde championne à l'emporter deux fois de suite. Elle a déclaré : “J'ai été si concentré sur mon jeu qua je ne suis même pas allé sur faceBook! Maintenant je vais manger comme quatre, allez à la piscine et à la plage !”

Le premier match coté Hommes se disputait entre Mykhaylo Kalika, Ukraine et Jason Belmonte, Australie. Mykhaylo était visiblement nerveux et ne réussit qu'un 203 das la première manche, Jason l'emportant par 237. Mais ce fut une autre histoire dans la seconde manche puisqu'il le batti 266 à 248. Une troisième manche décisive à nouveau durant laquelle Jason écrasa son son adversaire 266 à 185.

Jason rencontre Tommy Jones, USA. Une première manche à haut score gagnée par Tommy 279 à 259. A nouverau dans la seconde manche, Jason revient et l'emporte 247 à 216. Et encore une fois une 3e et dernière manche décisive et quelle manche ! Strike contre strike jusqu'à ce que Tommy ouvre le jeu sur la 8e frame (ndt : un split 6/10) en finissant à 236. C'est au tour de Jason de conclure à 259 en devenant le premier Australien à emporter le titre.“J'étais en tête en 2004 à Singapour durant presque toute la compétition et j'ai téerminé KO...” a-t-il déclaré “La même choses à St Petersburg en 2007 menant de bout en bout avant de perdre en final. Alors j'étais content cette fois de n'être que le numéro 2. “Toutes mes félicitations à Tommy pour sa façon de jouer, on a sans cesse l'impression qu'il ne fait que strike sur strike mais je sais ce qu'est être en tête et ne pas l'emporter.”

Le 765 en 3 lignes de Jason devient le nouveau record en finale battant d'une quille le précédent record détenu par Petter Hansen, Norvège à Singapour en 2004.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL