EXCLUSIF !

premier média Français à l'annoncer !

Vendredi 9 juillet 2010 - 13h02 - Nouvelle confirmée par Anne-Marie Board, Directrice de la Coupe de Monde

LA COUPE DU MONDE DE BOWLING

De retour en France au Bowling de Provence (Toulon)

Après 18 ans d'absence (Le Mans 1992)

A partir du 15 octobre 2010

Le site www.Bowling.fr partenaire historique du journal Bowling News, est devenu, exceptionnellement, une "version Web" du journal en vous permettant de suivre les résultats au jour le jour et en français; d'être informé sur le parcours des joueurs; de profiter des meilleures photos à paraître dans l'encart de 4 pages du numéro 43 de Bowling News Spécial 46e Coupe du Monde de bowling QubicaAMF ! Cette couverture exceptionelle fut disponible chaque soir dès la page d'accueil de www.bowling.fr

www.Bowling.fr...Plusieurs milliers de connections chaque mois de joueurs à la recherche de l'adresse ou du site Internet d'un centre de bowling. Votre centre est-il Partenaire ? 06 82 00 36 38

 

En plein milieur d'été tombait La nouvelle : la 46e WC ne pourrait finalement pas être organisée à Zagreb ! Le centre commercial qui devait contenir ce nouveau centre flambant neuf ne serait jamais livrable à temps…

Un véritable coup de pied dans la fourmilière chez QubicaAMF et, une fois n'est (heureusement !) pas coutume une solution de rechange à organiser dans les plus brefs délais (c'est le cas de le dire). Au cours de ses 18 ans à la tête de l'organisation de la "World Cup", Anne-Marie Board, n'avait jamais connu cette situation auparavant. En quelques jours seulement la décision est prise : Toulon remplacera Zagreb et, pour une rare fois, au lieu d'un centre flambant neuf, la solution d'un centre en pleine restructuration est choisie ! A partir de cette date, des dizaines de techniciens vont trimer, jour et nuit, pour que tout soit près en temps et en heure. En effet, ouvert en 1993 sous forme d'un modeste 6 pistes le centre de Toulon-La Garde n'a fait depuis que monter en puissance. Aujourd'hui après des travaux engagés pour plus de 5 millions d'Euro (comprenant il est vrai la création d'une seconde salle de fitness de plus de 400 m2 et la réalisation d'une piscine et d'un parking aérien pour faire face à l'afflux de visiteurs), il est devenu avec 44 pistes le plus grand centre de bowling Français. Que de premières fois décidément car ajoutons à tout cela la décision, inédite là encore, de louer un centre de vacances dans son intégralité pour accueillir plusieurs centaines de personnes, façon village Olympique.

Vendredi 15 octobre 2010.

17h30 Arrivée au Club Bellambra "Lou Pigno", village de vacances situé dans les collines dominants la petite commune du Pradet. Au milieu d'une pinède avec vue, dans sa partie Sud, sur la Méditerranée, le club propose plusieurs dizaines de bungalows de 4 chambres double et quelques bâtiments de deux étages de type chambres d'hôtel. L'accueil des équipes QubicaAMF (en superbes chemises vertes kakis) est impeccable, en un instant, vous obtenez le numéro de votre chambre de bungalow et le "kit WC*" composé d'un programme (très) complet : magazine empli d'infos utiles pour la rédaction de futurs articles, calendrier des événements, portraits des joueurs en lice, pins commémoratifs (futurs collectors), porte clef et, moins approprié… Briquet ! (pour allumer des barbecues le soir dans la pinède ?). * : "WC" = World Cup = Coupe du Monde

Samedi 16

A partir de 10h les pistes sont livrées aux joueurs pour des séances d'entrainement. Nos français arrivés la veille ont déjà eu la possibilité de prendre contact avec le terrain lors d'une première séance de "practice" était possible. L'un et l'autre sont gonflés à bloc et bien décidés à ne pas être là pour faire de la figuration ! Ils visent tout deux pas simplement une place dans les 24 premiers mais rêvent déjà de faire parti du dernier "cut" de 8 joueurs ! 212 de moyenne pour les Dames et 220 pour les Hommes sont leurs prévisions mais tous deux savent parfaitement que la chose est possible, Nicolas me remémorant un 248 sur 24 lignes lors de l'International de Wittelsheim. Seconde soirée, les clans commencent à se former : la table des français est… chargée, bruyante et joyeuse. Plus loin (et plus discret) : les officiels de la Fédé. Les regroupements ont aussi tendance à s'effectuer bien évidement par langue. Bernard Mora après 11 heures de route non-stop entre La Région Parisienne et Toulon vient d'arriver. A 81 ans, fêtés durant la Finale Nationale à Dammaries-les-Lys, cette 46e Coupe du Monde est pour lui la 34e à laquelle il assiste ! Robert Perriaux seconde figure emblématique du bowling sportif français est lui aussi arrivé. Sa jovialité légendaire en bandoulière et ses moustaches qui frétillent par avance à la pensée de toutes les belles parties auxquelles il va assister. La cérémonie d'ouverture à lieu en fin d'après midi en rade de Toulon et plus précisement à la Tour Royale, un fortin du 16e siècle défendant à l'époque le port de l'invasion des pirates. 92 pays auront finalement envoyés leurs représentants (91 Hommes et 76 Dames). Les discours des personnalités s'enchaînent : John Walker, Président Directeur Général de QubicaAMF, Hubert Falco, Secretaire d'Etat à la Défense, et M. Grandin, Pdt de la FFBSQ après qu'un à un les délégations et leur drapeaux soient venus se ranger à leur cotés.

Dimanche 17

Dernière séance d'entraînement avant le grand jour ! La meilleurs techniciens QubicaAMF sont présents : pour les huileuses et conditions de pistes : Cliff Ader (USA) et Gery Barrett (GB), pour les éventuels problèmes mécaniques et/ou de scoring : Lucas et Max (Italie) Le tout bien évidement sous la supervision d'Olivier Levèque (Directeur Modernisation France) qui à l'avantage de pouvoir ne dormir que 4 heures par nuit et d'Isham Kribib, technicien pistes et mécanique multifonctions, bien connu (et appréciés !) des propriétaires de centres.

Lundi 18

Engelberto Rivera, Philippines est en tête de la première série de 5 parties avec 1181 quilles et une moyenne de 236. Ham Chieh Kwan, Suisse est deuxième avec 1159 et un ancien tenant du titre : Mohammed Khalifa Al Qubaisi des Emirats Arabes Unis suit à 14 quilles. La meilleure ligne, 289 est quant à elle obtenue par Alejandro Reyna, Costa Rica. Tous les joueurs devront effectuer 4 séries de 20 parties avant que seuls les 24 meilleurs soient conservés. Le "cut*" est pour le moment occupé part l'Ilandais Stephen O’Connor avec une moyenne de 205. La moyenne générale Hommes est de 192,5. Belle 9e place au classement (provisoire) pour Nicolas ! Nicolas Forestier avec 217 de moyenne et 5 parties à 200 et plus (202/203/200/246/234) se classe 9e. Plutôt pas mal comme début ! En revanche, difficile entrée en matière pour Marilyne... Après une belle première partie à 216, elle va connaître 4 lignes de cauchemar (164/161/158/179) et un festival de spares (maudite quille 7 qui reste collée au pindeck… 7 fois !). A l'issue de cette première cession Marylin avec un modeste 176,8 de moyenne qui ne reflète vraiment pas sa qualité habituelle est 49e sur 76 avec 102 quilles de retard sur le "cut". Marilyne devra s'efforcer d'oublier cette contre performance pour "redémarrer à zéro" sans subir la pression de devoir refaire son retard. C'est tout le mal que nous lui souhaitons. La Malaise Wendy Chai est quant à elle en tête avec le score mirobolant de 1126 quilles pour 225,2 de moyenne (Soit mieux que le 5e du classement Homme…). La Coréenne Min-Young Gye est seconde avec 1114 et 222,8 de moyenne. L'écossaise Wendy Fleming est 3e avec 1090 quilles et 218 de moyenne. Helen Johnsson, Suède est 5e avec 1056 ce qui pour sa 7e apparition en Coupe du Monde confirme qu'elle n'est jamais descendue en dessous de la 6e place, quand à l'Anglaise Fiona Banks, vainqueur en 2005 à Ljubljana, Slovénie, elle se classe 6e avec 1034. Le "cut" est à 196 de moyenne.

Mardi 19

Gros incident piste 29 ! Début d'après midi, après la fin de la première série de 5 parties Hommes, durant le reconditionnement des pistes, les techniciens découvrent des poussières alarmantes sur la piste 29. Après vérifications, il s'avère qu'une poutre de soutènement du plafond est profondément fissurée. Aussitôt, par mesure de sécurité, l'ensemble de la compétition est arrêtée. La seconde série Hommes prévue ainsi que les deux séries Dames sont déprogrammées et reculées au lendemain. Des techniciens et ouvriers interviennent rapidement pour tout vérifier et remettre en ordre pour le lendemain. Des étaies sont posés pour renforcer l'appui de la colonne. La décision pour refaire le retard est simple et prise le soir même par le Commité d'organisation du tournoi : les 4 séries qualificatives de 5 parties Dames et Hommes se réduiront à 3 dont une de 6 parties. Les 20 parties qualificatives prévues passent donc à 16.

Mercredi 20

Belle remontée de Marilyn... ...Qui passe (provisoirement) de la 49e à la 25e position en attendant la seconde section de Dames qui joueront à leur tour plus tard cette après midi. Tout se jouera dans sa dernière série demain… Une belle perf et elle entre dans le cut, une série moyenne et c'est fini pour elle ! Min-Young Gye, Corée, prend la tête du classement 2474 (224,9) suivie de Wendy Chai, Malaisie, puis Daphne Tan, Singapour et Marianne Daisy Posadas, Philippines in 4th. Aumi Guerra, Republique Dominicaine et Fiona Banks, Angleterre ont toutes deux effectuées un 278 ce qui est le meilleur score pour une partie Dames. Le "cut" est de 2128 (193,4). Coté Hommes, Mads Sandbaekken, Norvège prend dans la tête du classement de la deuxième série avant d'être rattrapé et battu par John Szczerbinski, USA qui mêne avec 2335 et donc une moyenne de 233,5. 75 quilles d'avance sur Mads. En 3e position Matt Miller, Angleterre avec 2239. Le "cut" occupé par Mark Spiteri, Malte, s'établie à 2060 et 206 de moyenne. Les meilleures parties (290) sont remportées par Matt et Mark.

Jeudi 21

Min-Young Gye consolide sa position en tête après 16 parties avec 1082 quilles dans cette 3e série qui portent sont total à 3556 (225,25). Aumi Guerra, République Dominicaine est deuxième avec 3442 quilles (215,13), en réussissant 1107 sur cette dernière série. En 3e position, Wendy Chai (3415) et en 4e Fiona Banks (3409). Avec une dernière série malheureusement ratée, Marylin perd toutes ses chances de se retrouver dans le "cut" des 24 joueuses sélectionnées. 20e avant la dernière série Dames elle finira finalement 29e avec 3022 quilles (meilleure ligne à 226) et une petite moyenne de 188,88 soit à 69 quilles du "cut". En revanche Nicolas réussi une belle 10e place avant la dernière série Hommes et fini… 22e des qualifications avec 3337 quilles pour une moyenne de 208,56, à seulement 16 quilles et deux joueurs au dessus du "cut". John Szczerbinski, USA termine premier avec 3710 quilles et une moyenne de 231,89. Achim Grabowski, Allemagne est deuxième à 127 quilles (3583/223,94) et Mads Sandbaekken, Norvège, 3e (3571/223,19) et 139 quilles de retard.

Vendredi 22

Honneur aux Dames pour cette dernière journée ! On passera d'ici cette après midi de 24 à 8 joueurs et joueuses. Après Marilyne, Nicolas reste lui aussi "sur le carreau", terminant 22e avec 4920 quilles et 205 de moyenne à près de 500 quilles de retard sur Matt Miller qui prend la tête (5426/226,8) devant John Szczerbinski (5370/223,75) et Mads Sandbækken (5250/218,75). Coté Dames, si Min-Young Gye est toujours en tête (5340/222,5) et Aumi Guerra 2e (5189/216,21), c'est l'Américaine Carolyn Dorin-Ballard qui s'empare de la 3e place (5069/211,21) Les 8 sélectionnés des Quarts de finale Dames et Hommes se rencontrent en "Round Robin", chaque joueur/joueuse rencontrant les 7 autres sur un match en 1 manche seulement tout en conservant son précieux décompte de quilles des éliminatoires et en y ajoutant 30 quilles de bonus plus 30 quilles par match remporté. Le Top 8 féminin est constitué de Min-Young Gye, Corée ; Fiona Banks Angleterre ; Aumi Guerra Répubique Dominicaine ; Carolyn Dorin- Ballard, USA ; Marianne Daisy Posadas, Philippines ; Daphne Tan Singapour ; Diana Zavjalova Létonie et Wendy Chai, Malaisie. Le Top 8 Masculin : Matt Miller, Angleterre ; Michael Schmidt, Canada ; Engelberto Rivera, Philippines ; Joonas Jähi, Finlande ; John Szczerbinski, USA ; Jong-Woo Park, Corée ; Achim Grabowski, Allemagne ; Mads Sandbækken, Norvège. Impossible géographiquement et physiquement de suivre les 8 matchs Dames/Hommes en même temps, je me positionne donc, excusez-moi Mesdames, au centre des 8 pistes du Quart de Finale Hommes. Coté Hommes donc, outre la première place de l'Anglais Matt Miller 2 matchs remportés sur 7 (7083/221,34+90 quilles de bonus) et la seconde de l'ex tenant du titre le Canadien Michaël Schmidt, 4 matchs sur 7 (6929/216,38+150) à noter : la très belle performance du Philippin Engelberto Rivera qui 8e ex aequo à du disputer une 25e ligne pour être admis dans les 8 rescapés des qualifications et qui remonte en 3e position en remportant ses 5 premiers matchs ! (6858/214,31+180) coiffant au poteau le Finlandais et l'Américain qui s'effondre dans ces deux derniers matchs… Bref résumé donc de rencontres auxquelles je n'ai pu assister : la Corée qui aura menée de bout en bout cette 46e édition reste en tête avec 5 match remporté 7150 (6970/217,81+180 quilles de bonus) ! suivie par l'Anglaise et ses 4 victoires sur 7 6865 (6715/209,84+150) et par la Dominicaine qui, elle, n'en remporte qu'un (mais conservait heureusement une belle avance) 6840 (6780/211,88+60). Un dîner est offert par QubicaAMF à quelques dizaines de VIP dont j'ai la bonne surprise, une fois n'est pas coutume, de faire partie (quoique VIP… J'ai du mal à me sentir). Le restaurant " les pins penchés ", situé à quelques kilomètres à peine du Pradet, sur la route de Toulon par le bord de mer est un restaurant gastronomique et panoramique dominant de ses jardins en terrasses la baie de Toulon et la Méditerranée. Les pontes de Qamf sont là, John Walker, le PDg en tête, certains propriétaires de Centres, membres de la Fédération Nationale des Bowling Français, bien sur les huiles de la FFBSQ et d'autres personnalités et/ou clients actuels ou à venir. Pendant la World Cup le monde des affaires ne s'arrête pas de tourner ! Soirée quoiqu'il en soit très agréable, la table où se trouve aussi Robert Perriaux (je ne le présente plus !) et Marcel Mardon (assureur des centres de la FNBF), ne sera pas la plus triste. Les vins, rosé et rouge, sont excellents et les plats fort recherchés. Merci QubicaAMF !... Après çà comment rester un "journaliste" intègre !?! Encore une première à Toulon - La Garde... Pas de "300" ! Un fait suffisament rare pour être noté puisqu'il n'était pas arrivé depuis 13 ans (en 1996 à Belfast, Irlande du Nod). Depuis 1994 en effet et la ville de Hermozillo au Mexique, chaque année la Coupe du Monde enregistre un ou plusieurs jeux parfaits. Record pour le moment à Singapour (2004) et ses sept "300", suivi par les quatre enregistrés à Lubljana, Slovénie (2005) et les trois de Riga, Lettonie (2002) et Saint Petersbourg, Russie (2007).

Samedi 23 Finales Dames et Hommes.

Le et la 3e recontre le et la deuxième sur un match en 2 manches gagnantes, le vainqueur rencontrant le premier du classement dans les mêmes conditions.

Finale Dames

Aumi Guerra bat tout d'abord l'Anglaise Fiona Banks 2 manches à zéro. Une première manche d'une rare intensité et d'un rare suspens : 237/233 puis l'Anglaise s'éffrondre 246 à 188. puis elle rencontre donc la Coréenne Min- Young Gye. Elle perds la première manche 203 à 226 et quand sur la 9e frame elle laisse un beau split beaucoup pense que c'est fini pour elle. C'est compter sans le split que la Coréenne va elle aussi laisser sur la 10e frame ! Aumi doit impérativement terminer la manche pour un double strike pour l'emporter... Chose faite 202 à 196 ! Soutenue par le public elle "explose" son adversaire 240 à 196 dans la manche décisive et devient la première joueuse Dominicaine (après 6 participations et une 5e place en 2006 à Caracas, Vénézuela) à remporter la Coupe du Monde.

 

Finale Hommes

Le Canadien Michael Schmidt devient après avoir déjà gagné en 2005 à Ljubljana, Slovenie, le second Homme à remporter 2 fois la Coupe du Monde en battant deux manches à une l'Anglais Matt Miller. Il élimine tout d'abord, plus facilement que l'on aurait pu l'imaginer, le Philippin Engelberto Rivera 247 à 215 puis 252 à 202. Les choses se compliquent contre le Britanique : Michaël perd la première manche 205 à 246. Conseillé par son coach Sandy Lowe, il effectue quelques changements et l'emporte alors d'un très court 212 à 207. Il s'envole ensuite par 224 à 188, l'Anglais ne résistant pas dans la dernière manche. Un cadeau d'anniversaire avant l'heure puisque Michaël fête ses 30 ans trois jours plus tard. En sortant des pistes il déclare : « Sandy prend sa retraite de coach de l'équipe nationale Canadienne et comme c'était la dernière fois qu'elle serait derrière moi sur les pistes je voulais gagner pour elle ! Mais c'est une victoire que j'offre aussi à mes parents et plus spécialement à mon père Rick. Il jouait au bowling aussi avant que des problèmes aux genoux lui interdise. Je suis sûrqaund même que ses genoux ont mal tant il a joué chaque boule avec moi.» Le prix "Bent Petersen" du meilleur pays du tournoi est allé à l'Angleterre. Celui de la meilleure partie Hommes un 299 (et oui pas de "300" cette année à Toulon...) au Turc Burak Natal, et la meilleure partie Dames à l'Allemande Vanessa Timter pour son "286".

19h00.

Et voila la 46e Coupe du Monde de bowling c'est (presque) terminé. Dans une heure le "Victory Banquet" clôturera les festivités. Les "huiles" de chez QubicaAMF feront peut être un dernier discour et nous donnerons rendez-vous à l'année prochaine (à certains d'entre nous en tous cas !) pour une nouvelle World Cup qui aura lieu à… Non, une fois encore, le nom de la ville n'est malheureusement pas déterminé comme il l'était par le passé. Une histoire émouvante : une famille réunie grâce à la Coupe du Monde de bowling QubicaAMF. Anvar Khidzhaev a quitté l'Ouzbékistan il y a 16 ans, laissant sa famille et sa fille Maria alors âgée de 14 ans. Il a demandé et obtenu l'asile politique aux Etats Unis. Depuis cette date, il n'a jamais revu sa famille. En début d'année 2010, Maria s'est qualifiée pour représenter l'Ouzbékistan à la Coupe du Monde de Bowling à Toulon. Anvar, son père, a demandé et obtenu un visa pour venir en France ce qui a donné l'occasion d'une rencontre émouvante pour le père et la fille pour l'occasion réunis. « Je suis si heureux de la revoir...» a déclaré Anvar. « ...C'est comme un miracle pour moi. Je ne connaissais rien du bowling jusqu'à maintenant, mais il est le plus grand sport dans le monde pour moi car il a amené ma fille ici.» Anne-Marie Board, Directrice de la Coupe du Monde QubicaAMF a commenté : « Nous disons toujours que la Coupe du Monde de Bowling est comme une famille mais c'est si beau. C'est un plaisir absolu d'avoir joué un petit rôle dans la réunification Anvar et Maria, et j'espère qu'ils profiteront de leur temps ensemble ici.» Merci à Serge Motyl pour la communication de cette information ! Vite dit : Le plus jeune inscrit cette année était le Tchèque Michal Muzik, 16 ans et le plus ancien, Michael Prigent (Guernesey) 57 ans. La doyenne historique de la Coupe étant jusqu'à présent Barbara Wilford (Afrique du Sud) 59 ans (et 189 de moyenne). Télé : je vous invite à visiter le site Internet vartv.fr qui fut la seule chaîne Tv Internet à diffusé chaque jours des reportages sur la Coupe du Monde. A noter aussi les excellents reportages, photos, vidéos, textes et résultats du site bowlingdigital.com. Si les chaînes de télé Nationales ou Régionales ont totalement zappées, comme à leur habitude, la Coupe du Monde (mais cette fois même sur leur propre territoire français !), plus aucun espoirs décidément, de voir un jour des images de bowling sportif sur les chaines publiques ou privées. Vainqueurs multiple ? Paeng Nepomuceno, Philippine était le seul joueur avant Michaël Schmidt à avoir remporté la Coupe du Monde plus d'une fois. Vainqueur en 1976 à Téhéran, Iran ; en 1980 à Djakarta, Indonésie ; en 1992 au Mans, France et en 1996 à Belfast, Irlande du Nord. A noter qu'en 2009 à Malaka, Malaisie Michaël Schmidt échoue tout près du but puisqu'il est battu en finale par le Coréen Choi Yong- Kyu 2 manches à zéro 236à 173 puis 227 à 208.

 
 

Centre de bowling BOWLING CITY, Dammarie-Les-Lys le dimanche 3 octobre 2010, 16h56

Nicolas Forestier des Sharks de Thiais et Marilyn Planchard des... Winner's D'Orléans, vainqueurs de la Finale Nationale de la Coupe du Monde QubicaAMF

Félicitations à tous les deux... Ainsi qu'à tous les participants !

 

La 46e Coupe du Monde à Toulon-La Garde… Un bel exploit ! Il y a 3 mois, presque jour pour jour, tombait La nouvelle : la 46e WC ne pourrait finalement pas être organisée à Zagreb ! Le centre commercial qui devait contenir ce nouveau centre flambant neuf ne serait jamais livrable à temps…

Un véritable coup de pied dans la fourmilière chez QubicaAMF et, une fois n'est (heureusement) pas coutume une solution de rechange à organiser dans les plus brefs délais (c'est le cas de le dire) au cours de ses 18 ans à la tête de l'organisation de la WC, Anne-Marie Board, n'avait jamais connu cette situation auparavant. En quelques jours seulement la décision est prise : Toulon remplacera Zagreb et pour une rare fois au lieu d'un centre flambant neuf la solution d'un centre en pleine modernisation est choisie ! Ouvert en 1993 sous forme d'un modeste 6 pistes le centre de Toulon-La Garde n'a fait depuis que monter en puissance. Aujourd'hui après une modernisation de 5 millions d'Euro (comprenant il est vrai en plus des nouvelles pistes et des derniers équipements high tech de chez QubicaAMF en matière de retours de boules et autres équipements, la création d'une seconde salle de fitness de plus de 400 m2 et la réalisation d'une piscine et d'un parking aérien pour faire face à l'afflux de visiteurs) il est devenu avec 44 pistes le plus grand centre de bowling français.

Que de premières fois décidément car ajoutons à tout cela la décision, inédite là encore, de louer un centre de vacances dans son intégralité pour accueillir plusieurs centaines de personnes, façon village Olympique.

A partir de cette date, des dizaines de techniciens vont trimer, jour et nuit, pour que tout soit près en temps et en heure. On ne compte plus ses heures et bienvenue les heures sup (travailler plus pour gagner plus ?).

 

 

 
RETOUR PAGE D'ACCUEIL