Champions du monde 2015 :
Siu Hong Wu, Hong Kong & Clara Guerrero, Colombie
  (photo : courtesy of honorable Hiroshi Noda)

 

Las Vegas, Nevada, USA, jeudi 19 novembre, 22h30, heure locale : FINALE

Rappel : selon le règlement de la Coupe du Monde, la phase finale ne conserve que les 3 joueurs en tête du classement et fait se rencontrer le 2e et le 3e, le vainqueur de l'épreuve (au meilleur des 3 manches) rencontrant dans les mêmes condition le 1er.

Francois Louw, Afrique du Sud et Siu Hong Wu, Hong Kong. Rafiq Ismail, Malaisie 4e rencontre Jaris Goh, Singapour, avec un retard de 72 quilles, il avait besoin de remporter sa partie avec 43 quilles d'avance 43. Il la remporta mais sans atteindre ce chiffre, resta à la porte de la finale.

Pour une fois, Francois ne réalisa pas le plus haut score, honneur qui échue à Siu Hong Wu avec 1843 et Jaris plus de 1800.

Du coté des Dames la situation était plus simple : Clara Guerrero, Colombie, Maria Bulanova, Russie et Shannon Pluhowsky, USA avaient suffisament d'avance pour rester en tête et passer en finale.

Clara comme Maria ne perdant chacune que deux parties et Clara emportant le plus haut score de cette série avec 1815 quilles. C'est Geraldine Ng Su Yi, Singapour qui réalise la meilleure partie avec un 277.

En demi-finale, Siu Hong Wu fut au top contre Jaris Goh. Il l'emporte en deux manches games to zero: 198 à 173 et 223 à 194.

Chez les Dames Shannon Pluhowsky démarre fort contre l'étudiante russe qui n'était visiblement pas là dans cette première manche. Shannon l'emporte facilement 219 à 174. Inversion impressionnante, Maria réagit dans la deuxième manche et l'emporte 242 à 177. So we were into a deciding game. Après avoir mené brièvement dans le 3e manche Maria est débordée par l'expérience de Shannon qui réussit une belle série de strike et l'emporte 238 à 194.

Clara Guerrero, tenante du titre contre Shannon double championne tentant l'inédit : la passe de trois, programme alléchant de cette finale. to become the first woman to win the title three times. Hong Wo et François de leur coté tentant de devenir les premiers joueurs en provenance de Hong Kong et l'Afrique du Sud à emporter la Coupe du Monde et quelque soit leurs résultats, réalisant le meilleur parcours pour leurs pays.

Hong démarre sa série de strike dès la 5e frame dont un particulièrement chanceux dans la 9e et l'emporte dans un serré 233 à 219. Shannon n'est pas dans le coup sur la première manche et Clara l'emporte sans difficulté 202 à 177.

Un gros split sur la 3e frame fait du mal à Francois pendant que Hong reste régulier et l'emporte 223 à 180. Clara est impressionnante dans la deuxième manche et l'emporte dans un superbe et très serré 243 à 238, devenant ainsi la 6e Dames à emporté deux fois la Coupe du Monde.

Hong a déclaré après coup : “Au début, j'ai joué trop vite et j'ai plutôt mal commencé. J'ai changé de boule et j'ai retrouvé ma régularité, tir après tir. C'est fantastique après 4 participation à la Coupe du Monde durant lesquelles mon meilleur classmeent était 9e. J'ai fini par sentir que je pouvais le faire. Cela me rempli de confiance et montre qu'un joureur de Hong Kong peut le faire. Alors autant dire que je serais de retour l'année prochaine !”

Clara qui a déjà remporté tout ce qui pouvait être remporté est aussi ravie, elle a déclaré : “Ce fut une finale difficile, Shannon est une compétitrice solide et je savais que je devais faire de mon mieux pour l'emporter. J'ai fais les bons tir quand il le fallait et je veux vraiment revenir l'année prochaine pour l'emporter trois fois et m'emparer du record!”

Mercredi 18 novembre : TOP 8Du coté des français...

Amandine Jacques & Mike Bartaire, 51st Qubu-icaAMF World Cup in Las Vegas, Nevada, USA

Amandine Jacques réussi à grapiller 3 nouvelles places en se situant finalement 13e du classement général avec un score de 6408 quilles et une moyenne de 200,25 sur 32 partie. Elle termine la compétition à 238 quilles de la 8e. l'année dernière, elle avait finie 23e. Une progression de 10 places !

Mike Bartaire reste sur sa 24e place (acquise de haute lutte !)avec un score de 6204 quilles pour une moyenne de 193,88 (et une meilleure ligne à 262). Il termine pour sa part à 604 quilles du 8e.

N'oublions pas, même si la déception, cette année encore, de ne voir aucun français classé dans le Top 8 qu'au plan mondial, leurs classements sur 86 Hommes et 71 Dames restent tout à fait honorable !

A noter sur le plan international l'incroyable remontée de Muhammad Rafiq Ismail qui, avec le plus haut score sur cette dernière série de 8 parties (1950), prouve qu'être en queue du Top 24 (23e) n'est pas rédhibitoire et peut permettre, encore, d'espérer entrer dans le Top 8 !!!

Au niveau international

Dames: CARLA GUERERO, TENANTE DU TITRE RESTE EN TÊTE

La colombienne Carla Guerrero, reste toujours en tête du classement, s'appuyant pour cela sur une avance minime de 27 quilles sur la deuxième Sandra Gongoro, Mexique. Le seul moment d'émotion forte fut la réalisation dans la 31e partie d'un premier score parfait par l'anglaise Keira Ray. Elle était alors classée 10e et déclara : "J'avais vraiment besoin de cela". Malheureusement cette performance ne la issa qu'en 9e place du classement général à 16 quilles seulement du ''cut'' du Top 8 dont le classement est le suivant :

1. Clara Guerrero Colombie 6901
2. Sandra Gongoro Mexique 6869
3. Shannon Pluhowsky USA 6874
4. Maria Bulanova Russie 6854
5. Isabelle Hultin Suède 6715
6. Geraldine Ng Su Yi Singapour 6681
7. Siti Safiyah Amirah Malaisie 6673
8. Sanna Pasanen Finlande 6646

Carla Guerrero réussira-t-elle l'exploit réalisé par Aumy Guerra, République Dominicaine en 2010/2011 : le doublé deux années de suite !?!

Hommes : COMME CHEZ LES DAMES FRANCOIS LOUW, AFRIQUE DU SUD RESTE EN TETE

Durant cette 4e série de 8 parties, Francois Louw, Afrique du Sud augmente son avance en réalisant un 1779 et en terminant à 7130 quilles pour une lmoyenne sur 32 parties soit 139 quilles d'avance sur Siu Hon Wu, Hong Kong. Paul Stott Jr , Irlande reste pour sa part 3e avec un beau 177. C'est le malais Muhammad Rafiq Ismail qui réalise le plus haut score avec un superbe 1950 qui le fait passer de la 23e à la 6e place.

Dans la dernière partie, 4 ou 5 joueurs étaient encore en mesure d'entrer dans le Top 8. Ce sera Markus Jansson, Suèdequi rate le coup en terminant 9e à la porte du Top 8. Avec seulement 16 quilles d'avance sur lui c'est le japonais Tomoyuki Sasaki qui y entre in-extremis. Le plus gros ''rattage'' reste celui de l'américian Kamron Doyle qui 2e du classment finit à l'issu de cette dernière série 12e. le classement du Top 8 est le suivant :

1. Francois Louw Afrique du Sud 7130
2. Siu Hong Wu Hong Kong 6991
3. Paul Stott Jr Irlande 6903
4. Alexei Parshukov Russie 6847
5. Muhammad Rafiq Ismail Malaisie 6834
6. Muhammad Jaris Goh Singapour 6813
7. Ryan Leonard Lalisang Indonesie 6809
8. Tomoyuki Sasaki Japon 6808

Comme le veut le règlement, seuls 3 joueurs et joueuses sont maintenant en mesure d'accéder à la phase finale. A ce stade de la compétition chacun des 8 joueurs et joueuses rencontre les 7 autres au meilleur des trois manches (avec 30 quilles de bonus pour chaque matchs remporté), les scores des éliminatoires étant conservés. La finale démarrera à demain jeudi 19 novembre à 12h30 heure locale, soit 22h30 heure française

A noter que les qualifications pour le Top 8 ont été suivit en temps réel grace au ''live streaming'' proposé par le site Internet Bowl TV par 1200 internautes.

Pour lire les précédents comptes-rendu, cliquez ici

Pour accéder aux détails des résultats Hommes/Dames : cliquez ici - La page FaceBook de QubicaAMF : cliquez ici

Mardi 17 novembre : TOP 8Du coté des français...

Amandine Jacques & Mike Bartaire, 51st Qubu-icaAMF World Cup in Las Vegas, Nevada, USA


Après 3 tours de qualification, Amandine Jacques est finalement en 17e position du classement général avec un score de 4784 quilles et une moyenne de 199,33 et une meilleure ligne à 251. A 393 quilles de la première et, plus important, à 224 de la 8e.

Pour sa part Mike Bartaire réussi (de justesse !) à figurer lui aussi dans le Top 24 (belle prestation !) et se classant... 24e. Son score sur 24 lignes est de 4880 quilles pour une moyenne de 203,30 (et une meilleure ligne à 262). A 471 quilles du premier du classement et 237 quilles du 8e.
Accéder au Top 8 sera pour nos compatriotes sera une tâche, ne nous leurrons pas, très difficile. On ne peut donc que les remercier de faire dorénavant du mieux qu'ils peuvent !

Au niveau international

Dames :

LA TENANTE DU TITRE DE RETOUR EN TETE DU CLASSEMENT

La colombienne Clara Guerrero, tenante du titre, est à nouveau en tête du classement avec un score total de 5177 et une moyenne de 215,71. Sandra Gongora, Mexique est deuxième avec un score de 5158 et Shannon Pluhowsky, USA est troisième avec 5134.
La meilleure ligne de l'après midi a été réalisée par la russe Maria Bulanova avec 259. Le meilleur score est de 1741 pour Clara, 1740 pour Geraldine Ng Su Yi, Singapour (qui se classe 5e) et 1738 pour Maria avec 9 joueuses ayant dépassé le score de 1600. Catherine Durieux, Belgique avait de bonnes raisons d'être pour le moins anxieuse et sauta littéralemnt de joie en voyant son nom s'afficher en 24e position du classement.
Elle termine sur un score de 204 et à déclaré après coup : "J'étais pratiquement sure d'être dans le ''cut'' mais on ne sait jamais tant que les autres scores montent aussi". Je suis vraimment contente de pouvoir revenir demain et jouer une nouvelle série de 8 parties. La pire place étant bien sur celle de l'australienne Narelle Bakerqui est 25e avec une moyenne de 194,46.
La finlandaise Sanna Pasanen est 8e avec une moyenne de 208,04.

Hommes :

CHAMBOULEMENT EN TETE

C'est finalement Francois Louw, Afrique du Sud qui mêne la danse avec un score de 5351 quilles (et une moyenne de 222,96 average) ; Kamron Doyle, USA est deuxième avec 5256 et Siu Hong Wu, Hong Kong troisième avec 5128.
Francois réussi un score de 1895 sur ses 8 dernières parties, seul joueur à dépasser les 1800. Avec des conditions de jeux plus difficiles seuls qautre joueurs dépassent les 1700: Kamron (1715), Wu (1736), Muhammad (1735) et Tomoyuki Sasaki, Japon (1714).
C'est l'Israélien Oron Cohen qui réussi la meilleure ligne avec un 278.
Finalement se sont Dmitri Chilkine, Belorussie et Patrick Meka, Hollande qui sortent du Top 24, permettant ainsi à Muhammad Rafiq Ismail, Malaisie et Benjamin Martinez, Mexique d'y entrer. Pour sa part, nous l'avons vu plus haut, Mike Bartaire, France est 24e avec seulement 12 quilles d'avance sur le hollandais.
Le ''cut'' du Top 24 est donc de 4880, pour une moyenne de 203,33 avec une moyenne générale de 193,19 pour les 86 joueurs.
La moyenne du "cut" du Top est de 212.79.

Pour accéder aux détails des résultats Hommes/Dames : cliquez ici - La page FaceBook de QubicaAMF : cliquez ici


Lundi 16 novembre

Amandine Jacques & Mike Bartaire, 51st Qubu-icaAMF World Cup in Las Vegas, Nevada, USA

Du coté des français...

A l’issu du deuxième tour de qualification, Amandine Jacques gagne une place supplémentaire en passant de la 16e à la 17e place du classement général, sa moyenne descendant légèrement (de 203 à 201,50). On compte sur toi pour l'entrée dans le Top 8 (puisque le Top 24 te semble acquis) !

Pour sa part Mike Bartaire réussi une superbe progression passant avec cette deuxième série de 8 lignes de la 55e à la... 26e place. (sa moyenne progresse de fait de 190,25 à 203,44). Avec un score de 3255 quilles, il n'est plus qu'à 14 quilles d'entrer dans le Top 24... Allez Mike !!!

 

Au niveau international

Dames:

LA TETE DU CLASSEMENT TOTALEMENT CHAMBOULEE

C’est la mexicaine Sandra Gongora qui établi le meilleur score sur cette seconde série de 8 parties bousculant 1794 quilles et passant ainsi en deuxième palce du classement. Elle se situe dès lors avec un score de 3559 quilles à 22 quilles de la nouvelle leader Shannon Pluhowsky, USA qui mène, pour le moment, ces qualifications avec un score de 3559 quilles renversées. La suédoise Isabelle Hultin s'empare de la troisième place avec son 3444.

Aumi Guerra, République Dominicaine, qui était en tête à l'issu du 1er tour reconnait avoir eu : ''un jour sans'' et descent (brutalement !) à la... 11e place ! Carla Guerrero, Colombie (anciennement seconde du classement) oasse elle en 5e position, Siti Safiyah Amirah, Malaisie étant quatrième. A noter, aussi, la superbe place de 6e de la russe Maria Byulanova (17 ans !) qui jouait déjà si bien l'année dernière à Wroclaw. 8 Dames ont dépassées le score de 1700 quilles.

Stephanie Martin, qui avait réalisé le meilleur score de la journée d'hier (288), reste à ce jour le record provisoire, le meilleur score du jour étant 277 pour Maria. Le ''cut'' du Top 24 progresse d'un petit demi point à 194. Quant à la moyenne générale des 70 Dames en compétion sur 16 parties, elle s'établie à 184,74.

Hommes :

STABILITE EN TETE

Muhammad Jaris Goh, Singapour a du batailler ferme dans ce second tour pour rester en tête du classement. Il réalise aujourd'hui un score de 1746 pour un total de 3601et mène de 60 quilles sur Kamron Doyle, USA; Alexei Parshukov, Russie étant 3e deux quilles derrière. Le score général est en baisse avec seulement deux joueurs dépassant les 1800 : Alexei et Siu Hong Wu, Hong Kong, (qui est lui en 8e position). 14 joueurs dépassent toutefois le score de 1700. C'est Mohamed Al Saud, prince de la famille royale d'Arabie Saoudite qui établi le meilleur score avec un 277. A noter que son cousin jouait durant la Coupe du Monde au Mexique à Hermosillo se qui procure une sorte de rivalitée familiale de meilleurs résultats.

Demain verra la dernière série de 8 lignes de qualifications et établiera le ''cut'' du Top 24 qui pour le moment s'établi à 204,31. Shaker Ali Al Hassan, Union des Emirats Arabes est actuellement 24e avec l'allemand Sven Garbotz 6 quilles derrière lui. La moyenne générale des 86 joueurs en compétition est de 194,01

Pour accéder aux détails des résultats Hommes/Dames : cliquez ici - La page FaceBook de QubicaAMF : cliquez ici

 

Etre bon... tout de suite !

C’est sans doute la préoccupation qui occupe les pensées de tous les joueurs et joueuses avant d’avoir lancé leur premières boules.

En effet, le règlement de la Coupe du Monde est ainsi fait que faire parti des 24 premiers du classement n’est pas suffisant. Il faut d’entrée de jeu se situer aux alentours de la 8e place pour avoir une chance de se maintenir à cette position durant les 3 phases qualificatives de 8 parties chacune.

Amandine Jacques & Mike Bartaire, 51st Qubu-icaAMF World Cup in Las Vegas, Nevada, USA

Dimanche 15 novembre

du coté des français...

A l’issu du premier tour qualificatif, Amandine Jacques ne s’en sort pas si mal avec une 17e place au classement (et 203 de moyenne).

Ce n’est malheureusement pas le cas pour Mike Bartaire qui 55e (avec 190,25 de moyenne) aura le plus grand mal (et pour être tout à fait honnête doit remplir une tâche quasi impossible !) : remonter en deux nouvelles séries de 8 lignes dans les 24 (alors à fortiori dans les 8 sélectionnés pour la phase finale !...).

Au niveau international

Dames: C’est une fois encore, la surprenante dominicaine Aumi Guerra (Championne du monde consécutive en 2010 et 2011) qui avec 1738 quilles renversées (217,25 de moyenne) tient la tête (d’une quille seulement !) devant la tenante du titre : la colombienne Clara Guerrero (217,13). Geraldine Ng Su Yi, Singapour est 3e avec un score de 1714 (214,25). Le plus haut score (288) a été réalisé par la brésilienne Stephanie Martins. D’anciennes tenantes du titre comme Shannon Pluhowsky, USA (1702/212,75) et Kerrie Ryan-Ciach, Canada (1563/195,38) entrent aussi dans le top 24 respectivement en 5e et 21e position. Le ‘‘cut’’ du Top 24 est chez les Dames de 193,50.

Hommes : Muhammad Jaris Goh, Singapour est en tête (avec 1855 quilles et 231,88). Francois Louw, Afrique du Sud qui avait fini 9e en 2010 à Toulon, n’est pas loin derrière (1846/230,75). Le vénézuélien Ildemaro Ruiz Jr. est 3e (avec 1798/224,75). C’est lui qui en 2007 avait réalisé le 1er ‘‘300’’ à Saint Petersbourg. Le plus haut score de 289 est partagé par 3 joueurs : Francois, Ildemaro et Kamron Doyle, USA. Le ‘‘cut’’ du Top s’établi, pour le moment, à 202,50

Pour accéder aux détails des résultats Hommes/Dames : cliquez ici - La page FaceBook de QubicaAMF : cliquez ici

 

Amandine Jacques

Finale Nationale de la 51e Coupe du Monde de Bowling QubicaAMF
Bowling Quai 121, Douai, 5 & 6 septembre

Amandine Jacques réussi l’exploit de se qualifier pour la seconde fois consécutive et Mike Bartaire sera le premier Junior français à se qualifier pour une Coupe du Monde !

Mike Bartaire

 

C’est sur les pistes du centre de bowling Quai 121 à Douai (59 - Nord) que se rencontrait, à quelques rares exceptions, la fine fleur du bowling français.

En finale Hommes, après une belle résistance dans la première manche Alain Nicolas s’effondre devant Mike Bartiare dans la seconde en réalisant sa plus mauvaise ligne du tournoi ! Finale moins disputée chez les Dames ou Amandine Jacques l’emporte facilement en deux manches sur Gwennaëlle Hugon.
A noter : le beau doublé pour Amandine Jacques qui participera à deux Coupes du Monde d’affilée !
- Une très belle bagarre chez les Hommes pour la 3e place (honorifique) entre Thibault Lanos et Valentin Saulnier qui ne l’emporte que de.. 4 quilles dans la 3e manche !
- Un quart de finale de sélection Coupe du Monde qui ne peut sans doute (?) se voir qu’en bowling entre... la mère et la fille Pépita et Amandine Jacques !

La quasi intégralité des joueurs (sauf quelques rares ''raleurs impénitents'' que je ne nomerais pas) auront reconnus que si les conditions de pistes étaient difficiles (ce qui est la moindre des choses pour une sélection en Coupe du Monde), elles étaient en revanche très bien réalisées (merci Isham de chez QubicaAMF). De même les joueurs, dans leur unanimité cette fois ! ont reconnus l'excellente organisation d'un personnel dévoué à leur service durant tout le week-end !

FINALES HOMMES
Confrontation directe au meilleures des 3 lignes

Mike Bartaire bat Alain Nicolas 224/218 et 207/146
3e place : Valentin Saulnier bat Thibaut Lanos 177/179, 201/182 et 228/224

De gauche à droite : Alain Nicolas, Mike Bartaire, Valentin Saulnier et Thibaut Lanos

Demi-Finale : Mike Bartaire bat Thibaut Lanos 212/207 et 204/186 ; Alain Nicolas bat Valentin Saulnier 264/201, 210/214 et 223/200.

Quart de Finale : Alain Nicolas bat Fabien Higounenc 208/176, 177/ 186 et 190/177 ; Thibaut Lanos bat Jean-Pierre Paugnat 171/238 189/157 et 246/179 ; Valentin Saulnier bat Richard Leroux 215/205 et 258/189 ; Mike Bartaire bat Jean-Marc Lebon 206/178 et 202/165.

Classement meilleures moyennes : 1. Richard Leroux 207.59 ; 2. Alain Nicolas 206.18 ; 3. Valentin Saulnier 203.09 ; 4. Jean-Marc Lebon 200.44 ; 5. Thibaut Lanos 200.39 ; 6. Christophe Hournon 200.29.

C’est un jeune du TOAC (Toulouse Airbus Club), encore classé dans les Juniors (!), qui cette année, contre toutes attentes et pronostics, remporte cette finale

FINALES DAMES
Confrontation directe au meilleures des 3 lignes

Amandine Jacques bat Gwenaëlle Hugon 210/163 et 209/149
3e place : Betty Auguy bat Lauriane Celié 154/177, 236/200 et 188/173

De gauche à droite : Gwenaëlle Hugon, Amandine Jacques, Lauriane Célié et Betty Auguy

Demi-Finale : Amandine Jacques bat Betty Auguy 206/182 et 191/173 ; Gwenaëlle Hugon bat Lauriane Celié 199/185 et 183/178

Quart de Finale : Amandine Jacques bat Pépita Jacques 202/170 et 182/160 ; Betty Auguy bat Elisa Martinez 204/188, 176/214 et 180/156 ; Lauriane Celié bat Cécila Goron 256/169, 155/190 et 189/161 ; Gwenaëlle Hugon bat Fley Wiesnewsski 268/169 et 259/176.

Classement meilleures moyennes : 1. Amandine Jacques 201.28 ; 2. Gwenaëlle Hugon 200.94 ; 3. Lauriane Celié 197.65 ; 4. Elisa Martinez 190.93 ; 5. Betty Auguy 189.90 ; 6. Fely Wisniewski 184.43 ; 7. Cécilia Goron 182.20 ; 8. Pépita Jacques 181.43 ; 9. Laurène Bouillier 180.50 ; 10. Valérie Murat 180.25.

C’est un jeune du TOAC (Toulouse Airbus Club), encore classé dans les Juniors (!), qui cette année, contre toutes attentes et pronostics, remporte cette finale !

Classement éliminatoires Hommes

1. Richard LEROUX ............................ 2478
2. Thibaut LANOS ............................... 2470
3. Jean-Marc LEBON ......................... 2466
4. Christophe HOURNON .................. 2436
5. Alain NICOLAS ............................... 2425
6. Mike BARTAIRE ............................. 2391
7. Sébastien HENRY ............................ 2361
8. Vincent CAYEZ ............................... 2344

Mike Bartaire

C’est un jeune du TOAC (Toulouse Airbus Club), encore classé dans les Juniors (!), qui cette année, contre toutes attentes et pronostics, remporte cette finale !


9. Valentin SAULNIER ....................... 2321
10. Jean-Pierre PAUGNAT ................. 2314
11. Patrick GLORIEUX ....................... 2309
12. CHIROUZE Yoann ........................ 2286
13. Fabien HIGOUNENC .................... 2281
14. Philippe ANDRO ............................ 2281
15. Gaëtan MOUVEROUX ................. 2280
16. BILLAUT Yoni ............................... 2280
17. Christophe HACHIN ...................... 2277
18. Patrick MOCHON .......................... 2271
19. Dimitri BOURSIER ....................... 2263
20. Guillaume GOGLIN ...................... 2249
21. Laurent MAJEWSKI ..................... 2244
22. Cédric ANTHOR ........................... 2244
23. Yves HENRY ................................. 2226
24. Patrick HUNTER ........................... 2212
25. Nicolas GERARD .......................... 2203
26. Sylvain LEGLISE .......................... 2202
27. Boris BELVAUX ............................ 2201
28. Laurent CHEVALIER ................... 2201
29. Mickael BAILLY ............................ 2163
30. Denis LEFILLATRE ...................... 2156
31. Aurélien PICHARD ........................ 2139
32. Keny BILLAUT .............................. 2126

Mike, participais-tu pour la première fois à cette finale Nationale ?
Non, c’était ma seconde participation. L’an dernier, je m’étais arrêté en 8e de finale.

Comment as-tu abordée abordé cette épreuve, As-tu suivi une préparation spéciale ?

J’ai préparé la rentrée pendant tout l’été. L’objectif étant les Championnat d’Europe en 2016, cette compétition est là pour me préparer. J’ai commencé mon entraînement fin juin jusqu’à la rentrée, avec en moyenne 6 entraînements par semaine.

Peux-tu nous commenter les moments forts de cette Finale (éliminatoire, phase finale) ?
La compétition a été longue. J’ai trouver que le huilage était assez compliqué. Pendant les éliminatoires j’ai cherché des solutions, jusqu’à la 7e ligne impossible de faire un triplé. J’ai enfin réussi à la 7e ligne à faire une série de strikes en choisissant une boule très stable qui n’avait pas un angle trop important. J’ai remis en place cette stratégie le lendemain. J’ai joué les 4 lignes du dimanche matin avec cette même boule et avec une ligne de jeu en ligne. Mon break était à 12, très près de la poche. Passer les éliminatoires, le premier match a été pour moi le plus compliqué. Le terrain était très instable, j’ai du jouer au dessus de la rigole de gauche pour trouver de la régularité. Au bout de 3 lignes j’arrive à gagner. Le 2e match a été plus simple car j’ai rapidement trouvé la solution sur une des 2 postes qui glissait énormément. Je rencontrai Thibault Lanos (vainqueur de l’épreuve l’année dernière) sur le 3e match. Pour gagner j’ai du rester très lucide dans mes choix, et je n’ai pas cédé à la pression. En finale je rencontre Alain Nicolas qui a été l’élève de mon père (!) et ma ‘‘nounou’’ pendant longtemps. Une réelle joie que de jouer contre lui ! Je ne m’attendais pas à arriver jusqu’en final, et à gagner encore moins, même si je m’y suis préparé.

Maintenant Mike, un léger retour en arrière. A quel âge as-tu commencé à pratiquer le Bowling et pourquoi ?
J’ai commencé dès l’âge de 9 ans. C’est en voyant jouer mon père et ma mère que l’envie m’est venue. Je ne pensais pas en commençant aller aussi loin, mais petit à petit, c’est devenu une vraie passion dont je ne peux plus me passer.

Comment vas-tu préparer cette Coupe du Monde et, à cette occasion, quels sont tes ambitions ?
Je vais la préparer par un programme intensif concocté par mon père et par le Pôle France. Mon ambition pour cette Coupe du Monde est importante et même si certains disent que je n’ai pas ce niveau, je pense que le Top 24 et même le Top 8 me sont accessibles. En tout cas je me prépare pour et, pourquoi pas, aller plus haut !?!

Et bien Mike, c’est tout le ‘‘mal’’ que nous te souhaitons !

 

Classement éliminatoires Dames

1. Amandine JACQUES ...................... 2423
2. Lauriane CELIE ............................... 2412
3. Gwenaëlle HUGON ......................... 2396
4. Betty AUGUY ................................... 2333
5. Elisa MARTINEZ ............................ 2306
6. Fely WISNIEWSKI .......................... 2237
7. Cécilia GORON ................................ 2213
8. Pépita JACQUES ............................. 2210

Amandine Jacques

En tête dès les éliminatoires, Amandine Jacques n’a pas relâché sa concentration durant la phase finale. Elle était décidément la plus forte ce week-end !


9. Laurène BOUILLIER ...................... 2166
10. Valérie MURAT ............................. 2163
11. Alexandra LOPES D’ANDRADE ... 2157
12. Marie-Charlotte CARLIER ............ 2149
13. Audrey SKOPNICK ........................ 2145
14. Sarah ESSOUFFI ........................... 2139
15. Aude SAINT MARC ........................ 2110
16. Françoise CLAVIER ...................... 2095

Amandine pourrais-tu nous faire part de tes impressions du week-end (qualifications et phase finale) ?

Dès que j’ai su que la Coupe du Monde se déroulait à Las Vegas, j’ai tout de suite voulu me qualifier une seconde fois. J’ai eu la chance d’y aller en 2013 lors des Championnats du Monde et c’est une ville à revoir! J’ai énormément apprécié les échanges avec les étrangers l’an dernier et je peux dire que la Coupe du Monde est l’une des plus belles compétitions à jouer. Je le souhaite à tous sportifs.

Mon objectif principal est le Championnat d’Europe à Vienne. J’ai, donc, abordé les qualifications comme un entrainement de préparation pour ces championnats. Les conditions étaient complexes et j’ai eu la chance de trouver deux solutions différentes sur une paire de pistes qui m’ont permis de faire une grosse série et prendre des quilles d’avance. Il se dit au bowling que le premier des qualifications ne gagne jamais le tournoi : je peux dire que c’est faux !

Amandine pourrais-tu nous faire part de tes impressions du week-end (qualifications et phase finale) ?

Dès que j’ai su que la Coupe du Monde se déroulait à Las Vegas, j’ai tout de suite voulu me qualifier une seconde fois. J’ai eu la chance d’y aller en 2013 lors des Championnats du Monde et c’est une ville à revoir! J’ai énormément apprécié les échanges avec les étrangers l’an dernier et je peux dire que la Coupe du Monde est l’une des plus belles compétitions à jouer. Je le souhaite à tous sportifs.

Mon objectif principal est le Championnat d’Europe à Vienne. J’ai, donc, abordé les qualifications comme un entrainement de préparation pour ces championnats. Les conditions étaient complexes et j’ai eu la chance de trouver deux solutions différentes sur une paire de pistes qui m’ont permis de faire une grosse série et prendre des quilles d’avance. Il se dit au bowling que le premier des qualifications ne gagne jamais le tournoi : je peux dire que c’est faux !

Lors des 16ème de finales, j’ai essayé de trouver une solution pour le début de compétition car je n’en avais pas trouvé lors des qualifications. Malheureusement, j’ai rencontré ma mère lors des 8ème de finales alors que j’aurai aimé la rencontrer plus tard dans la compétition. J’ai ensuite rencontré Betty, ma partenaire de club. Pas facile de jouer contre ma mère, puis ensuite une partenaire d’équipe... La finale s’est joué contre Gwenaëlle, deuxième joueuse des qualifications. Je suis restée concentrée car je sais que Gwen peut être très régulière et enchainer les strikes lorsqu’elle a trouvé. Après le premier match gagné, j’ai décidé avec mon coach de changer de stratégie pour faire plus de quilles et cela a fonctionné. L’an dernier alors que le match s’est joué à la dernière frame contre Alexandra, également ma partenaire de club, cette année, le match était gagné plus tôt mais tout aussi savoureux que la première fois.

Je peux dire que je suis assez fière de cette victoire peut être même plus que la première fois. Je souhaite remercier mes parents qui ont toujours été présents pour m’entrainer, me remotiver et me soutenir dans les moments difficiles car il y en a eu, et qui sont encore là aujourd’hui pour mes réussites. Je souhaite remercier mon perceur allemand qui a su trouver les bonnes solutions et perfectionner au mieux mon matériel. Je remercie mon club et les sponsors qui me soutiennent au maximum et me permettent de me préparer pour les grandes échéances comme celle-ci. Je remercie les différents bowlings qui me permettent de m’entrainer à des tarifs préférentiels (Olivet, Boussy Saint Antoine, Varennes sur Seine, Dammarie les Lys et Tours), les supporters qui sont derrière moi au fur et à mesure des weekends, et la fédération qui fait son maximum pour que l’on soit performantes en Juin 2016. Pour finir, je félicite mon partenaire masculin, Mike, pour cette belle performance.
Comment envisages-tu d’aborder cette seconde Coupe du Monde à laquelle tu participes ? En général l’expérience acquise durant la première est bénéfique !

Comme je l’ai dis plus haut, mon objectif est le Championnat d’Europe à Vienne. Nous avons débuté un travail de physique et de proprioception avec les joueuses du collectif en collaboration avec nos coaches. Le travail déjà engagé va je pense perturber mon jeu jusqu’en Janvier donc pas très favorable pour être performant en Novembre. Cependant, je pense avoir acquis de l’expérience et de meilleures compétences depuis un an qui vont me permettre, je l’espère, de faire mieux que l’an dernier et pourquoi pas être dans le Top 12 !

Merci Amandine, nous te souhaitons le meilleur pour le Championnat d’Europe à Vienne et le Championnat de France à Orléans... Et bien sur pour cette Coupe du Monde !!!

 

 

51st QubicaAMF Bowling World Cup, at Sam's Town Las Vegas, Nevada

Vendredi 24 avril 2015, 15h00

Après une absence de 16 ans aux USA, la Coupe du Monde de Bowling QubicaAMF sera de retour en novembre prochain sur le sol américain à (roulement de tambour !)... Las Vegas, Nevada !

C’est au légendaire ‘‘Sam’s Town Hôtel and Gambling Hall’’ que se déroulera la compétition, pour la seconde fois de son histoire en 50 ans d’existence.

«un accueil chaleureux sera offert à tous les joueurs en novembre prochain» a déclaré John Sou, Vice président et patron du Sam’s Town. «Nous sommes enchantés de reçevoir à nouveau cet évènement ! a-t-il complété.

Le centre de bowling de Sam’s Town est un énorme 56 pistes, une institution mythique aux USA !

Juan Cabezas, Président de QubicaAMF a de son coté déclaré : «C’est un grand plaisir pour moi d’entrer dans cette seconde moitiée du centenaire de l’épreuve au Sam’s Town. Mes collègues m’ont parlé du super tournoi qui s’y était tenu en 1999, et je sais que l’équipe du Sam's Town fera un boulot sensationnel pour nous cette année. Je suis impatient d’être déjà à Las Vegas en novembre !»

«Nous pensons qu’avoir sélectionner Las Vegas comme hôte de cette 51e édition va générer beaucoup d’attention de la part du monde du bowling» a pour sa part déclaré Anne-Marie Board, l’organisatrice de toujours (ou presque ;-) de cette Coupe du Monde. «Pas seulement parce que Las Vegas est l’une des premières villes au monde à attirer les touristes mais parce que c’est aussi une ville qui acceuille le plus de différentes compétitions de bowling chaque année. Il n’est pas impossible que le record actuel de 95 nationalités participantes en 2004 à Singapour soit battu !»

Le tournoi aura lieu du 13 au 20 novembre prochain.

 

Bowling NEWS sport N°88

Dernier numérode Bowling News - Sport consacré à la 50e Coupe du Monde.

Numéro Spécial 12 pages : 50e Coupe du Monde QubicaAMF, Wroclaw, Pologne du 4 au 9 novembre 2014

  • Clara Juliana Guerrero, Colombie et Chris Barnes, USA vainqueurs ! Chez les Dames Clara établie un nouveau record en final sur 3 lignes : 747 !
  • Historique de 50 ans de français en Coupe du Monde

TOUT SAVOIR SUR LA COUPE DU MONDE 2014... CLIQUEZ ICI

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL